top of page

Pourquoi ont-ils rejoint le Parti avenir canadien

Les Canadiens qui se sentent politiquement sans-abri et veulent voir un retour à une politique pratique et centriste, fondée sur des principes - de voir des décisions politiques basées sur des preuves de ce qui fonctionnera pour le Canada, et non sur ce qui générera le plus de clics sur les médias sociaux - continuent de se tourner vers notre nouveau mouvement politique, le Parti avenir canadien. Nous nous attendons à être officiellement reconnus par Élections Canada dans un avenir rapproché et nous nous présenterons alors aux prochaines élections partielles en tant que le nouveau parti politique fédéral officiel du Canada.


Voici des témoignages de quelques nouveaux membres indiquant pourquoi ils ont rejoint le parti :


Judith, de Battle River-Crowfoot en Alberta, est une ancienne technologiste de laboratoire médical et actuellement au foyer qui opère sur le principe de suivre les preuves:


 « J'ai toujours eu peur de l'extrémisme, et j'ai voulu faire partie de groupes qui examinent les preuves et écoutent comment les gens sont affectés par les politiques afin d'aider les choses à être aussi bonnes que possible pour tout le monde. J'aime la 'voie du milieu' comme un endroit où s'établir afin d’être en bonne position pour écouter tout le monde et comment ils sont affectés par les politiques et les procédures, ainsi que pour écouter les idées de tout le monde sur la manière d'améliorer la condition de vie de toutes les personnes. De bonnes idées peuvent venir de n'importe où et de n'importe qui, mais si l'on est toujours coincé entre l'extrême droite ou gauche, les esprits et les oreilles sont fermés - ce n'est pas un endroit où je veux être. »


Susan, de Kenora en Ontario, une cycliste longue distance qui travaille deux emplois pour subvenir aux besoins de son foyer, était auparavant électrice libérale et a occasionnellement voté conservateur:


« Nous avons besoin d'un parti qui suppose que les Canadiens sont assez intelligents pour voter sur de VRAIS enjeux. Cela semble être la voie à suivre. De plus, nous avons besoin d'une représentation proportionnelle/réforme électorale et cela fait partie de la politique du Parti avenir canadien. »


Robert, d'Ajax-Pickering, un fonctionnaire provincial à la retraite, avec des inclinations politiques traditionnellement centristes-libérales:


« Au fil des ans, j'ai été assez déçu par la direction de plus en plus à la gauche du Parti libéral fédéral, pour lequel je votais depuis mon immigration au Canada en 1970 de la Pologne (à cette époque, communiste). J'espère trouver dans ce nouveau parti une représentation de vues plus centristes des électeurs tant sur le spectre politique libéral que conservateur. »


Paul, de Kootenay-Columbia, propriétaire d'entreprise et père, bénévole impliqué dans sa communauté: 


« Quand j'ai vu pour la première fois les informations sur le Parti avenir canadien, j'ai trouvé cela tellement rafraîchissant. Un parti qui se concentre sur les faits pour guider les décisions politiques, incroyable! Un parti qui ne va pas gaspiller du temps précieux à se chamailler sur l'apparence de la couverture du passeport! Passons aux choses qui comptent vraiment et qui font une différence pour les Canadiens et Canadiennes. J'adore cette idée! »


Il y a de nombreux autres Canadiens et Canadiennes partageant des histoires similaires de ne pas se voir reflétés dans la dérive des grands partis politiques actuels, et ils ont soif d'une alternative. Si vous êtes intéressé à les rejoindre, veuillez cliquer ici.


Si vous souhaitez soutenir notre travail, veuillez faire un don ici.

Comments


bottom of page